Vous êtes ici

Le spécialiste de Gruner

teste des fonctions Revit inédites

 

Gruner SA
Hu Zhao,  Dr. sc. ETH
hu[punkt]zhao [ät] gruner[punkt]ch

Hu Zhao, un spécialiste de la numérisation de l’équipe BIM de Gruner, a pu, en compagnie de douze autres participant-e-s venu-e-s d’Allemagne, de Suisse et d’Autriche, tester de nouvelles fonctions, encore inédites, de «Revit 2020» lors de l’événement «Inside The Factory (ITF)» à Munich. Il s’agissait du premier événement ITF organisé par Autodesk en Europe. Autodesk avait invité les spécialistes de 13 entreprises germanophones différentes. 

Nous avons posé à Hu Zhao trois questions concernant cet événement. 

 

Était-ce intéressant? 
J’ai eu la possibilité de tester de nombreuses nouvelles fonctions inédites de Revit pendant la manifestation, c’était vraiment passionnant. J’ai également pu découvrir plus en détail les workflows du développement des logiciels. 
J’ai par ailleurs trouvé très intéressants les différents rôles que nous devions jouer en tant que participant-e-s: au début, nous étions les collaborateur-rice-s de différentes entreprises. Puis nous étions le public pendant la présentation de démonstration des nouvelles fonctions Revit. Et nous étions ensuite les spécialistes: nous devions travailler suivant des instructions très strictes pendant les tests et devions essayer d’amener Revit à se planter. Après les tests, nous avons signalé les erreurs et étions alors testeur-rice-s de logiciels. Nous jouions le rôle des client-e-s pendant les discussions. Et nous étions finalement ami-e-s lors du dîner. 

Avez-vous pu profiter les un-e-s des autres en tant que participant-e-s? 
Énormément même. Les participant-e-s venaient de différents secteurs de l’AIC (Architecture, Ingénierie, Construction). Nous avons ainsi pu échanger nos expériences respectives concernant Revit et d’autres logiciels BIM. 

Pourquoi de tels événements sont-ils nécessaires? 
À mon avis, il y a toujours une lacune entre les fournisseurs de logiciels et les entreprises du domaine de l’AIC, entre les spécialistes des logiciels et les spécialistes de l’AIC en ce qui concerne le BIM. Ce type de communication et d’échange de points de vue peut permettre de combler cette lacune et ainsi d’améliorer le BIM. 

Pour de plus amples informations sur l’événement (en allemand).